Fin de l’Iran et traversée du Turkmenistan

On redémarre après une semaine passée à Mashhad, c’est étrange de reprendre la route après cette grosse coupure. On a l’impression d’être sorti du voyage. La route jusqu’à Sarakhs est belle, les prairies sont recouvertes d’une sorte de moquette verte parsemée de coquelicots, c’est très bucolique. On croise peu de villages, des bergers nomades sont installés dans les bergeries pour la belle saison. Un soir, l’un d’entre eux s’invite dans notre tente, l’occasion rêvée pour lui de fumer sa dose d’opium à l’abri du regard de son grand frère ! FormatFactoryIMG_8578

FormatFactoryIMG_8574

Le berger

Le berger

Le lendemain, on fait la pause de midi dans une bergerie abandonnée, il fait chaud et il nous faut de l’ombre : quelle erreur ! On est attaqué par des puces ENORMES : c’est le début du cauchemar pour moi alors que Pierre se contente d’être porteur sain. On met en place on plan vigipuces, inspection des duvets et vêtements au lever et au coucher. Malgré tous ces efforts, on peut compter une centaine de boutons dans mon dos, à multiplier par toutes les parties du corps. Pour notre dernière soirée en Iran, on est accueilli dans la famille de Ramin et Mohadese. Les deux ados sont surexcités de nous recevoir chez eux. Quelle surprise lorsqu’on découvre sur l’écran de leur ordinateur les photos de voyage de Camille et Virginie, deux amis partis à vélo quelques mois avant nous !!

Salut Camille et Virginie !

Salut Camille et Virginie !

Démonstration du montage de la tente

Démonstration du montage de la tente

La chevauchée du Turkmenistan – 12 Avril / 16 Avril

Pas une minute à perdre, on se présente à 8h à la douane. Le président turkmène n’aime pas trop les touristes et nous avons 5 jours pour parcourir un peu plus de 500 km avec deux passages de frontière. L’état de la route et le vent ne sont pas vraiment en notre faveur. Notre visite du pays se résume à deux villes et des kilomètres de désert.

Bienvenue au Turkménistan

Bienvenue au Turkménistan

Y a vraiment pas grand-chose ici...

Y a vraiment pas grand-chose ici…

Peut-être des chameaux ?

Peut-être des chameaux ?

Les quelques villages qu’on croisent sont complètement différents des villages iraniens. Les maisons ont des toits pentus et surtout, ne sont plus clôturées par des murs immenses. On est surpris de voir le bazar dans les cours des maisons, de voir le linge des familles sécher dehors, presque gênés de rentrer dans leur intimité. Sur la route, les voitures sont flambant neuves, la Toyota Taurus a le monopole. Pour le reste, des 4×4 reluisants, des véhicules militaires datant de l’URSS et des camions en transit. L’un de ces bolides zigzague un peu devant nous avant de s’arrêter. Cinq hommes empestant la vodka en descendent : j’ai droit à un bouquet de coquelicots et Pierre à un porter acrobatique qui se termine en chute sur le bas-côté. On espère qu’ils sont pas tous comme ça sinon ça craint pour nos chances de survie dans ce pays… Heureusement on réussit à recueillir quelques sourires dorés. Les tenues des femmes sont magnifiques, robes longues et colorées portées près du corps, ornées de broderies à l’encolure, avec un foulard sur la tête.

FormatFactoryIMG_8711

Turkmènes bourrés

FormatFactoryIMG_8617FormatFactoryIMG_8625FormatFactoryIMG_8638

FormatFactoryIMG_8749

Ville de Mary : une succession de bâtiments blancs et dorés, aux allures importantes. On ne voit pas d’habitations. Des dames balayent la route ou désherbent les terre-pleins, rien ne doit dépasser, il faut que ce soit propre. Même les mécanos de l’entrée de la ville semblent aseptisés. Turkménabat est dans le même style. Le dernier jour, on arrive à la frontière à 14h. Good Job.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s